Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



PAYNE CECIL-NOU KA SONJE YO

cecilbirdwwibhhhh1.jpg

PAYNE CECIL-NOU KA SONJE YO
Album : PAYNE CECIL-NOU KA SONJE YO
Cecil Payne (14 décembre 1922 – 27 novembre 2007) était un saxophoniste de jazz (saxophone baryton). Il est né à Brooklyn, un quartier de New York. Payne jouait également du saxophone alto et de la flûte. Il a joué avec des géants du jazz tels que Dizzy G
4 images
Voir l'album

PAYNE Cecil McKenzie « Zodiac ». 

Saxophoniste (baryton, alto) et flûtiste américain (Brooklyn, New York, 14-12¬1922). Il étudie la clarinette et le saxophone avec Pete Brown et, après son service militaire (1943-1946), débute avec J.J. Johnson (au saxophone alto), opte pour le baryton avec Roy Eldridge (1946), fait partie du grand orchestre de Dizzy Gillespie, avec lequel il vient en Europe en 1948. Il le quitte en janvier 1949 pour travailler avec divers musiciens, notamment Tadd Dameron et James Moody, puis régulièrement avec Illinois Jacquet (1952-1954). Il s’éloigne ensuite partiellement de la scène musicale pour travailler avec son père. Il séjourne en Suède (1956), accompagne régulièrement Randy Weston jusqu’en 1960, puis participe à la réalisation du spectacle « The Connection » avec lequel il vient en Europe (1961). Il effectue des tournées avec Machito et Lionel Hampton (1963-64), Woody Herman (1966-67), séjourne en Europe (1968) puis rejoint l’orchestre de Count Basie (1969-71). Il forme son propre groupe, Jazz Zodiac, participe au New York Jazz Repertory Orchestra (1974) et se produit régulièrement avec sa sœur, la chanteuse Cavril Payne. Il a participé, en 1985, au Festival de Berlin pour un concert qui rassemblait quelques-uns des grands spécialistes du saxophone baryton.

Sous l’influence de Charlie Parker, Cecil Payne s’est affirmé au baryton, qu’il fut l’un des premiers à utiliser dans le bebop – sans se départir de son goût pour une sonorité chaude que lui suggère son admiration pour Harry Carney. – X.P.

Jay Jay (à l’alto, J.J. Johnson, 1946); Stay On ft (Gillespie, 1948) ; 1 Can ‘t Get Started With You (R. Weston, 1956); Carney (1985), « Scotch and Milk » (1996). 

Discographie 

Randy Weston Jazz a
la
Bohemia (1956) The Randy Weston Trio plus Payne 

Patterns of Jazz (1957), son premier album Savoy Records 

Performing Charlie Parker Music (1961) (Collectables) 

Cerupa (1993) (Delmark-478) 

Scotch and Milk (1997) (Delmark DE-494) 

Payne’s Window (1999) (Delmark DE-509) 

The
Brooklyn Four Plus One (1999) (Progressive) 
Chic Boom: Live at the Jazz Showcase (2001) (Delmark DE-529) avec le saxophoniste ténor Eric Alexander. 

MANO RADIO CARAÏBES

http://manoretro.unblog.fr/    

http://emission.unblog.fr/    

martel.loutoby@orange.fr    

http://fr-fr.facebook.com/ 

http://www.manoradiocaraibes.com  

http://www.manoretro.com 

Portable:0696919145 

Portable:0696840553

Pas de Commentaires à “PAYNE CECIL-NOU KA SONJE YO”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Chez la Peintresse |
Archicaro |
nane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | peintures from euskadi
| Le peuple des couleurs
| La nurserie de Canou